Le côté obscur des objectifs

Il y a de plus en plus de voix qui s’élèvent pour dire que se fixer de objectifs nous est négatif.  Par exemple James Clear dans un passage de son livre Atomic Habits explique pour quoi il est de cet avis. Pour lui avoir des objectifs ne nous aide pas car :

-ceux qui reussissent et ceux qui échouent ont la plupart du temps les même objectifs

-lorsque nous réussissons à atteindre l’objectif, nous n’avons plus de raison d’agir du coup nous retournons à la case départ. Cela explique l’effet yoyo que l’on voit lors des régimes pour perdre du poids.

Les personnes qui réussissent à atteindre leurs objectifs en perdant du poids  finissent par se relâcher. Et elles reprennent leur poids d’origine quelques temps après.

-l’adaptation hédoniste, qui est le fait que l’être humain s’habitue au bonheur et au malheur. Lorsque vous atteignez un objectif, au début vous serez heureux. Mais au bout de quelques temps vous allez vous y habituer et vous n’éprouverez plus la même joie qu’auparavant.

On peut donc comprendre le point de vue de James Clear. Néanmoins le problème n’est pas inhérent au fait de se fixer des objectifs, mais à la manière dont nous voyons les objectifs. En général, lorsque nous nous fixons des objectifs, deux choses négatives arrivent:

Nous nous focalisons sur notre bonheur ou notre succès

Beaucoup cherchent le bonheur ou la réussite à travers leurs objectifs. C’est pourquoi nous cherchons à être plus riches, plus célèbres et à avoir plus de possessions matérielles. En psychologie, ce genre d’objectif repose sur des motivations que l’on appelle extrinsèques. Ce sont des choses qui nous sont extérieurs qui nous motivent.

Se fixer ce genre d’objectifs est le meilleur moyen de ne pas être heureux. Dans cette quête de bonheur et de réussite nous agissons avec beaucoup d’anxiété et de nervosité. Nous sommes tendus, inquiets. Cet état de stress peut nous amener à commettre des erreurs et à échouer.

Et dans l’éventualité où nous réussissons à atteindre nos objectifs, l’adaptation hédoniste fait effet comme nous l’avons vu plus haut. Cette réussite qui nous procurait joie et bonheur devient normal.

Ainsi nous allons sans cesse à la recherche d’un nouvel objectif qui nous redonnera un bref moment de satisfaction. Puis cette satisfaction s’estompe et ainsi de suite. Nous nous enfermons ainsi dans un cercle vicieux.

Nous échouons car nous succombons à la gratification immédiate

La gratification immédiate est le moteur de notre génération. Nous recherchons les plaisirs immédiats, et repoussons tout ce qui nous semble être difficile. C’est pourquoi certaines addictions ont tant d’emprise sur nous.

Les réseaux sociaux, les jeux vidéo et certains aliments gras/sucrés/ salés nous procurent instantanément de la dopamine, neurotransmetteur du plaisir.

Notre corps mémorise les actions à effectuer pour recevoir cette récompense qu’est la dopamine. Puis l’action devient une habitude et même un réflexe, nous devenons accrocs. Nos objectifs, que ce soit sur le plan de la santé, de nos finances, de notre famille, ou de notre éducation vont nous demander de lutter contre ces addictions.

Si nous voulons perdre du poids, nous allons devoir lutter contre cet amour des aliments gras/sucrés/salés. Nous devons donc lutter contre notre corps et notre cerveau qui sont habitués à toutes ces choses néfastes à nos objectifs. Et le plus souvent nous finissons par céder car notre volonté s’épuise.

Les personnes qui finissent par abandonner leurs objectifs perdent espoir et se disent qu’elles ne pourront jamais réussir. Alors qu’elles ont échoué à cause de l’addiction à la gratification immédiate.

Malgré ce que pense James Clear et les deux aspects négatifs que nous avons vu,  les objectifs constituent un outil qui peut transformer notre vie. Il est totalement possible de ne pas tomber dans ces pièges en se fixant les bons objectifs.

La majeure partie des gens qui ont réalisés des choses extraordinaires avaient un objectif clair. C’est grâce à leurs objectifs qu’ils en sont arrivés là où ils sont aujourd’hui.

Grandir est l’objectif le plus important

Votre niveau de succès dépassera rarement votre niveau d’épanouissement personnel car le succès est une chose que vous attirez selon la personne que vous devenez. Jim Rohn

Lorsque les personnes se fixent des objectifs, elles ne se focalisent que sur ce qu’elles vont obtenir. Je vais gagner X sommes d’argent, perdre X kg,  etc. Alors que le plus important c’est celui que l’on devient et non ce que l’on obtient, c’est l’erreur fondamentale que les gens font.

Imaginer une personne qui s’appelle Pierre Lechanceux qui hérite de 200 millions d’euros comme par hasard. Pierre passe alors la plupart de son temps à voyager et à dépenser son argent.

Maintenant imaginez une autre personne, Paul Levisionnaire qui a travaillé sur lui-même, développé ses qualités, ses compétences, son réseau et a réussi à gagner 30 millions d’euros grâce à son entreprise. Il passe sont temps à apprendre de nouvelles choses et à relever des défis.

Quelle personne a une meilleure situation selon vous ? Pierre semble t’il. Mais imaginez qu’un malheur les touche et qu’ils perdent tout leur argent d’un coup, dans ce cas qui se trouve dans la meilleure situation ?

C’est bien Paul car il a acquis des talents qui pourront lui servir à rebâtir sa vie, contrairement à la seconde personne. Cet exemple illustre l’intérêt de se fixer des objectifs non à des fins matériels mais pour nous transformer en développant nos talents.

 

Après être devenu millionnaire, vous pouvez donner tout votre argent parce que ce qui est important ce n’est pas les millions de dollars; ce qui est important, c’est la personne que vous avez dû  devenir  pour être millionnaire. Jim Rohn

 

Lewis Howes est un podcasteur, auteur et entrepreneur qui connait un succès retentissant. Il a été reconnu par Barack Obama comme un des 100 meilleurs entrepreneur de moins de 30ans.

Auparavant il a été un athlète de haut niveau promis à une belle carrière. Mais celle-ci s’est arrêtée brusquement à cause d’une blessure.

C’était un moment assez difficile pour lui. Son rêve était de devenir athlète professionnel et il devait maintenant se rendre à l’évidence que ce n’était plus possible.

Dans l’optique de reconstruire sa vie il a commencé à utiliser LinkedIn quand le réseau professionnel n’était qu’à ses débuts. Voyant sa maitrise de LinkedIn, plusieurs personnes ont commencé à s’intéresser à lui et à lui demander des conseils. Il en est arrivé à lancer son podcast et de là il a connu un succès fulgurant.

Je vous raconte son histoire car la vie de Lewis Howes illustre parfaitement la vision que l’on doit se faire des objectifs. Son but, qui était de devenir athlète de haut niveau, lui a permis de développer les qualités et les compétences nécessaires à son futur succès en tant qu’entrepreneur.

C’est ainsi que nous devrions considérer les objectifs que l’on se fixe : non seulement comme des moyens d’avoir certaines choses mais surtout comme des moyens de devenir celui que l’on veut devenir.

Dans ce cas, même si l’on échoue à  atteindre son objectif, on ne verse pas dans la déprime, mais on se concentre sur tout ce que nous avons appris. Comme on a l’habitude de dire le plus important n’est pas la destination mais le voyage.

Si nous voulons que notre vie change, nous devons nous même changer. Si nous sommes une personne pessimiste, peu importe ce que nous allons obtenir, nous resterons pessimistes et malheureuses.

Les objectifs ne doivent pas être vus comme une fin en soi, mais comme un moyen pour nous de nous transformer. En fait c’est ce changement même qui nous rendra heureux et capable d’achever notre objectif.

Se fixer des objectifs pour se développer :

Comme Lewis Howes, nous devrions nous fixer des objectifs avant tout pour développer notre potentiel. Ce genre d’objectifs, ceux qui provoquent la croissance et des sentiments positifs en nous, reposent sur la motivation intrinsèque.

Nous ne recherchons plus acquérir une chose qui nous est extérieur en premier lieu. Mais nous poursuivons nos buts pour eux même et pour les sensations d’accomplissement qu’ils nous procurent.*

La première raison pour laquelle les grands peintres ont fait des tableaux n’étaient pas de devenir riche, mais pour tout ce qu’ils vivaient à travers leurs œuvres d’art. Et surtout peindre les transformait et révélait tous les talents qui dormaient en eux. Vous pouvez également découvrir des capacités dont vous ne vous doutez même pas en vous focalisant sur l’apprentissage et la croissance.

Lorsque l’on poursuit des objectifs basés sur la motivation intrinsèque, nous avons plus de chance d’entrer dans un état de flow. Selon le professeur Mihaly le Flow est un état dans lequel :

-Vous perdez toute notion du temps

-Vous ne pensez plus à votre situation et à vos problèmes

-Vous ressentez une joie à accomplir les actions qui provoquent cet état

-Vous n’avez pas peur de commettre des erreurs

C’est dans cet état de flow que les plus grands écrivains, sportifs, peintres, entrepreneur, ont pu faire des choses mémorables. Ce qui est notable c’est que lorsque vous votre source de motivation est intrinsèque et que vous entrez dans un état de flow, vous êtes heureux dans l’instant présent.

Vous ne dépendez pas d’un quelconque résultat, vous êtes heureux avant même d’avoir atteint votre objectif. C’est ce genre de plaisir que me procure l’écriture à travers mon blog.

 

Également comme l’a montré la psychologue Carol Dweck, se fixer des objectifs dans l’espoir de s’améliorer est commun à toutes les personnes avec un état d’esprit de développement.

Elles n’ont pas peur de se fixer de grands objectifs car même dans l’éventualité d’un échec, elles auront appris de nouvelles choses et auront progressé.

Et à force de s’améliorer, le succès finit par leur sourire. Alors que les personnes avec un mindset fixe ont peur de l’échec. Elles pensent que les capacités d’une personne sont figées, inchangeables.

Echouer à atteindre un objectif signifie donc pour eux qu’elles ne sont pas assez douées. Elles préfèrent alors se fixer des objectifs faciles, qu’elles sont sûres d’atteindre. Pour éviter les aspects négatifs des objectifs et les utiliser plutôt pour se développer il faut :

Définir qui vous voulez être

Vous ne pouvez pas vous attendre à atteindre de nouveaux objectifs ou à aller au-delà de votre situation actuelle à moins de changer. — Les Brown

Si vous voulez que votre passé ne ressemble pas à votre futur, vous devez définir qui vous voulez être :

-Comment voudriez vous être spirituellement ?

-Comment seront vos liens familiaux ?

-A quel niveau de santé aspirez vous ?

-Quel serait le niveau de vos finances ?

-Quelles compétences auriez vous ?

-Quelles seraient vos qualités ?

La plupart des gens ne se posent pas ce genre de questions. Elles demandent un moment de réflexion en tête à tête avec soi même. Ce que nous n’avons plus à l’air de l’hyperconnexion.

Les gens réagissent aux urgences de la vie et ne se soucient de ces questions importantes que lorsque les soucis commencent à surgir.

Mais si vous aspirez vraiment à vivre une vie épanouie, vous devriez vous poser ces questions. Vous construirez ainsi votre vie de façon proactive et non réactive. C’est ainsi que vous vous exprimerez et agirez de façon sincère et authentique. Par la suite il faudra

 

Se fixer des objectifs pour vous aider à devenir la personne que vous voulez être

Pour décider de votre mission, examinez simplement tous vos objectifs, puis demandez-vous: lequel de ces objectifs me permettrait de devenir la personne que je dois être pour réaliser tout ce que je veux dans ma vie. La réponse à cette question est votre mission.—Hal Elrod

 

Après avoir défini la personne que vous voulez être en répondant aux questions précédentes, vous devez maintenant voir quels sont les objectifs qui vous aideront à devenir cette personne.

Vous devriez vous fixer vos objectifs en étant optimiste et en ignorant votre situation actuelle . Vous devez faire preuve d’imagination en ignorant totalement ce qui semble impossible à l’heure actuelle.

Par exemple si vous rêver d’être écrivain vous pouvez vous fixer l’objectif d’écrire un livre à succès en deux ans. Cela pourrait sembler impossible, mais même si vous échouez ce n’est pas grave, vous aurez assez pratiqué l’écriture pour vous améliore.

Vous pouvez ainsi vous fixer d’énormes objectifs pour chaque domaine de votre vie (santé, finance, spiritualité, famille).

Ainsi vos objectifs ne seront pas le reflet de ce que prône la société. Mais vous vous fixerez des objectifs en fonction de celui que vous voulez devenir. Vous ne réussirez pas à chaque fois. Mais à  force d’agir pour accomplir vos objectifs, votre identité commencera à changer.

Plus vous ferez du sport et plus vous vous verrez comme un sportif. Plus vous avancerez sur votre projet et plus vous verrez comme un entrepreneur. Plus vous allez écrire et plus vous vous verrez comme un écrivain.

Cela vous motivera à poursuivre même si les résultats ne sont pas encore au rendez-vous. Et tôt ou tard les résultats finiront pas arriver car vous allez vous améliorer et serez capables d’atteindre vos objectifs.

 

Conclusion :

Si vous voulez un succès énorme, vous devez devenir plus. -Jim Rohn

Devenir la personne que vous voulez est totalement à votre portée. La plus grande menace à l’accomplissement de ses rêves est le doute sur nos capacités. Mais les objectifs sont des moyens d’améliorer nos qualités et nos compétences.

Pour cela il ne faut pas se fixer des objectifs comme le font la majeure partie des gens. Il faut plutôt se détacher des résultats et se concentrer sur notre développement.

Ainsi nous allons continuellement nous améliorer, nous rentrerons dans un état de flow en poursuivant nos objectifs et nous serons heureux avant même de les atteindre. Paradoxalement c’est le meilleur moyen d’atteindre les résultats que nous désirons.


Leave a Reply

Your email address will not be published.