S’améliorer c’est changer, donc être parfait c’est avoir changé souvent. Winston Churchill

 

Une fois adulte la plupart d’entre nous cesse de grandir, d’apprendre et d’évoluer. Une grande partie des expériences qui ont forgé notre personnalité ont été vécues durant notre enfance et notre adolescence.

Nous devenons qui nous sommes suite à notre vécu, un vécu que nous n’avons pas délibérément choisi mais qui nous a été imposé par nos parents, la société, la culture ou l’école. Mais nous pouvons changer cela.

Nous pouvons choisir celui que nous voulons devenir, les valeurs que l’on veut défendre et les qualités que l’on veut cultiver.

Cependant, de nombreuses personnes se demandent pourquoi changer. Il faudrait s’aimer comme nous sommes. Cela revient à accepter le conditionnement qui nous a été imposé et à abandonner nos rêves et celui que nous aurions pu devenir.

 

La puissance des paradigmes :

Vos expériences personnelles représentent peut-être 0,00000001% de ce qui s’est passé dans le monde, mais peut-être 80% de la façon dont vous pensez que le monde fonctionne. Morgan Housel

 

Tony Robbins raconte être allé au cirque une fois et il avait vu un éléphant énorme retenu à un simple piquet par une corde. Il se demandait comment un animal aussi puissant pouvait être retenu simplement par un piquet alors qu’il pourrait le déterrer facilement.

Il a alors compris que les éléphants étaient conditionnés depuis tout petit avant d’avoir assez de force pour se libérer. Avec le temps ils développent la croyance qu’ils n’arriveront jamais à se libérer et finissent par abandonner.

Cette croyance ou sentiment d’impuissance a été démontré par le psychologue Martin Seligman qui l’a nommé impuissance apprise. D’après ses recherches, nous pouvons également être conditionnés à croire en notre incapacité à réaliser certaines actions.

Lorsque nous sommes conditionnés, un réseau de neurones se crée dans notre cerveau pour se rappeler de cela à chaque fois qu’une situation similaire se présente. Ainsi chaque jour l’éléphant se rappelle qu’il avait déjà essayé et donc cela ne sert à rien de réessayer, scellant ainsi son avenir.

Nous sommes tous conditionnés d’une manière ou d’une autre. Nos croyances et nos paradigmes dictent notre façon de voir le monde, d’interpréter ce qui nous arrive et d’agir en conséquence. Mais ces croyances et paradigmes, pour la plupart, nous ont été imposés par l’extérieur.

Ces croyances peuvent nous empêcher de vivre selon nos propres termes, selon ce que l’on désire réellement réaliser et devenir. Il est totalement erroné de ne pas chercher à grandir, à s’améliorer et à cultiver ses qualités et ses compétences. Cela revient à avoir une vie dictée par nos conditionnements, et par notre passé.

Il est donc fondamental pour nous combattre nos croyances limitantes afin de définir notre propre vision de notre vie et vivre librement.

 

Comment réécrire vos paradigmes et vivre librement

Décider de ce qui est important pour nous

Les capacités ou les ressources humaines ne manquent pas. Ce qui manque c’est l’imagination pour réellement faire quelque chose de sa vie. Benjamin Hardy

Ayez un objectif si grand que vous échouerez sûrement, à moins que Dieu ou les forces divines n’interviennent – Auteur Inonnu

Pour la plupart d’entre nous, ce qui doit être important, nos objectifs, viennent des standards de la société. Le plus souvent ces standards peuvent se résumer au fait d’accumuler le plus de richesses matérielles et de distractions possibles.

Est-ce que c’est ainsi que vous voulez vivre votre vie ? Qu’est ce qui donnerait réellement du sens à votre vie ? Nous nous posons rarement ce genre de questions mais pourtant elles sont essentielles. Selon plusieurs auteurs comme Stephen Covey, Bronnie Ware et Arianna Huffington vous devez réfléchir à la mort pour décider du sens qu’aura votre vie.

En réfléchissant à l’héritage que vous voudriez laisser derrière vous et aux souvenirs que vous aimeriez emporter, vous découvrirez ce qui est réellement important pour vous.

N’ayez pas peur de vouloir accomplir quelque chose de grand durant votre vie, peu importe votre vécu et ce que diront les gens, vous êtes capables de faire des choses extraordinaires. Ne laissez pas votre conditionnement dicter vos rêves.

Ne laissez pas vos craintes ou celles des autres limiter votre vision et votre vie.

 

Agir pour vivre selon sa propre vision

Visualisation

Une fois que vous avez défini ce qui est réellement important pour vous, vous devez agir pour réaliser votre vision. Avant tout vous devez vous croire capable d’accomplir votre objectif de vie.

La visualisation est une pratique qui pourra vous aider considérablement. Tous les jours, prenez un moment pour vous voir entrain de réaliser vos objectifs, essayer de ressentir ce que vous ressentirez à ce moment.

Selon le docteur Joe Dispenza, le cerveau ne fait pas la différence entre une expérience réelle et une expérience imaginaire.  La visualisation vous permet ainsi de croire que vous êtes capables de réaliser vos rêves.

Déterminer un moment pour passer à l’action

Nous avons plus qu’assez de temps pour faire énormément de bien dans nos vies, si nous utilisons le temps dont nous disposons. Benjamin Hardy

Pour réaliser votre objectif, vous allez devoir lui consacrer du temps. Le temps peut paraître court lorsque nous avons certaines obligations. Nous pourrions croire que nous n’avons pas le temps pour nos projets. Mais cette pensée constitue une croyance limitante.

Nous ne nous rendons pas compte du temps que nous perdons parfois en distraction ou simplement à ne rien faire comme dans les transports. Si vous êtes vraiment déterminés, vous pouvez trouver un moment dans la journée pour vous-même.

Cela demande avant tout de l’organisation et de la discipline, mais vous serez vraiment heureux une fois que vous en récolterez les fruits

Définir son environnement pour supporter son projet.

L’effet Pygmalion est une théorie remarquable selon laquelle, plus les personnes autour de vous croient en vos chances de réussite, plus il sera probable que vous réussissiez.

Également comme le disait Jim Rohn, nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous côtoyons le plus souvent, d’où l’intérêt de choisir minutieusement ses relations.

Plus généralement notre environnement (amis, famille, là où nous vivons, ce que nous consommons physiquement et intellectuellement) influe sur nos chances de réussite.

C’est pourquoi vous devez redéfinir votre environnement pour faciliter la réussite de votre objectif. Si par exemple votre objectif nécessite que vous consacriez du temps à l’écriture, il faudra proscrire tout ce qui pourrait vous détourner de l’écriture comme le fait de se coucher tard, de regarder la télé, et peut être même de passer du temps avec certaines personnes.

Selon votre objectif à vous de voir comment vous devez configurer votre environnement pour réussir.

 

Prendre le temps de réfléchir à son vécu

La différence essentielle entre un homme ordinaire et un guerrier est qu’un guerrier prend tout comme un défi, alors qu’un homme ordinaire prend tout comme une bénédiction ou une malédiction. Carlos Castaneda

 

Il est fort probable que vous ayez vécu une expérience qui ait laissé des croyances négatives dans votre système de pensées.

Nous avons tous connu un échec ou une autre sorte d’expérience négative qui a marqué notre subconscient, comme le cas de l’éléphant de Tony Robbins.

Réécrire positivement ces croyances est très difficile, cela revient à lutter contre des décennies de conditionnement. Par contre contrairement à l’éléphant nous sommes des êtres doués de conscience.

Nous pouvons nous rendre compte de nos propres pensées et croyances. Nous pouvons également savoir quelles sont les réelles causes de ce que nous vivons et qu’est-ce que cela implique.

Mais la plupart du temps, lorsque nous vivons une expérience négative, sous le coup de l’émotion, nous n’avons pas conscience du contexte de cette expérience. Nous nous jugeons alors négativement et gardons cette croyance à vie.

La tenue d’un journal est un exercice de pleine conscience (mindfulness en  anglais) qui peut vraiment transformer votre compréhension de ce que vous vivez et ainsi que vos paradigmes. L’écriture nous permet de nous détacher émotivement de ce qui nous arrive et de pouvoir réfléchir sereinement.

En ayant un état d’esprit positif et à travers l’écriture, nous pouvons réinterpréter nos expériences afin d’en faire une force plutôt qu’une faiblesse. Prenez l’habitude, chaque jour ou chaque semaine, d’écrire sur ce que vous vivez.

Ecrivez de façon positive, de telle sorte que tout ce qui vous arrive soit vu comme une chose recelant un aspect positif. En changeant votre vision du passé vous devenez maître de votre futur.

Conclusion

Vous avez jusqu’ici fonctionné sous un ensemble d’hypothèses. Abandonner ces hypothèses et adopter un nouvel ensemble plus grand peut être exactement ce que vous devez faire pour passer au niveau suivant. Seth Godin

 

Notre conditionnement nous amène à mener une vie que nous n’avons pas choisi et nous risquons de partir avec des regrets.

Cependant nous sommes tous capables de réaliser de grandes choses qui pourraient profiter au monde. Pour cela nous devons définir ce qui est réellement important et non ce que la société ou les autres attendent de nous.

Nous devons également croire que nous sommes capables de réaliser notre objectif, peu importe ce que nous avons vécu.  Grâce à l’écriture et à la visualisation nous pourrons nous conditionner nous même pour atteindre nos objectifs.

Il ne vous restera plus qu’à redéfinir votre environnement et à passer régulièrement à l’action pour vivre une vie hors du commun et qui aura du sens pour vous.


Leave a Reply

Your email address will not be published.