Dans quelques centaines d’années, lorsque l’histoire de notre temps sera écrite dans une perspective à long terme, il est probable que l’événement le plus important que les historiens verront n’est ni la technologie, ni Internet, ni le commerce électronique. C’est le changement sans précédent de la condition humaine. Pour la première fois – littéralement – un nombre important et croissant de personnes a le choix. Pour la première fois, ils devront se gérer eux-mêmes. Et la société n’y est absolument pas préparée.

Peter F. Drucker

De nos jours nous avons énormément de possibilités. Il nous est possible d’avoir tout ce que nous désirons en quelques clics et en quelques minutes. L’être humain n’a jamais eu autant de variété et de facilité de choix. Toutes ces possibilités nous offrent un certain confort et la vie est devenue nettement plus agréable.

Néanmoins la majeure partie d’entre nous n’a pas été préparée à faire face à une telle situation. Choisir ce que l’on veut parmi un grand nombre d’option demande de savoir ce que l’on veut réellement.

La plupart du temps nous passons notre temps à hésiter, à changer de choix lorsque cela est possible ou bien nous prenons une mauvaise décision. Les choix que nous effectuons ont une importance capitale car elles définissent la personne que nous allons devenir.

Pourquoi nous faisons de mauvais choix

La gratification immédiate

Nous sommes très nombreux à regretter les choix que nous avons faits par le passé. Souvent c’est par ce que nous étions jeunes et n’avions pas assez de recul. Néanmoins même adultes nous continuons à prendre des décisions que nous finissons par regretter.

La vraie raison  c’est que les mauvais choix, sur le moment, nous procurent plus de plaisir. C’est la gratification immédiate. Nous ne voyons pas les conséquences à long terme de nos mauvais choix comme le fait de fumer une cigarette, de ne pas étudier sérieusement, de manger gras et sucré ou de surexploiter notre planète.

Notre cerveau n’est pas fait pour résister à ce genre de tentations, il pense avant tout à notre survie et pour lui c’est le plaisir immédiat.  A force de céder aux choix faciles, notre volonté s’érode et il nous sera de plus en dur de faire des choix difficiles.

La peur de l’incertitude

Pour notre cerveau  rien ne garantit qu’en privilégiant le long terme nous en récoltions les fruits demain. « Un tien vaut mieux que deux tu l’auras » dit l’adage. Repousser le plaisir immédiat en choisissant la voie la plus difficile ne nous garantit pas la réussite.

Lorsque nous faisons un choix nous voulons avant tout nous mettre en sécurité, prendre le moins de risque possible. Ces choix basés sur la sécurité nous privent de toutes les possibilités que la vie nous offre.

Alors, qu’est-ce que ça va être – la sécurité ou la liberté ? Vous ne pouvez pas avoir les deux. Louis Sachar

Cela peut nous mener à une vie où nous n’aurons pas accompli tout ce que nous aurions voulu accomplir.

Vouloir éviter à tout prix l’échec nous mène vers les sentiers battus et nous faisons des choix avec le risque minimum.

Il est vrai que les meilleurs choix sont souvent des choix difficiles surtout sur le plan émotionnel car ils demandent un sacrifice et sont incertains. Mais même après un échec il nous sera toujours possible de rebondir tant que nous sommes encore sur cette terre

 

Le biais de la validation social

Une étude sur l’influence de notre entourage montre que si des personnes autour de vous prennent du poids vous aurez tendance également à prendre du poids. Nous recopions les habitudes et les choix de ceux qui nous entourent.

Nous avons besoin d’appartenir à un groupe et pour combler ce besoin nous recopions les faits et gestes des membres de ce groupe. Cela se voit à travers nos choix.

Ce mimétisme de groupe se fait très souvent de façon inconsciente. Nous décidons non par ce que nous le voulons mais par ce que c’est ce que la société, notre famille ou nos amis le veulent.

 

Comment effectuer de meilleurs choix

Vous voyez, ce n’est pas ce qui vous arrive maintenant ou ce qui vous est arrivé dans le passé qui détermine qui vous devenez. Ce sont plutôt vos décisions sur ce sur quoi vous concentrer, ce que les choses signifient pour vous et ce que vous allez faire à leur sujet, qui détermineront votre destin ultime. Tony Robbins

 

Définir sa vie selon ses propres objectifs

Vince Carter est un basketteur accompli. A 42 ans aujourd’hui il fait parti des 5 joueurs en activité à avoir marqué 20000 points en NBA et il continue encore à jouer pour l’équipe d’Atlanta.

Trevor Moawad, expert en mindset nous raconte que lors d’une discussion avec Vince Carter celui-ci lui confia qu’il voyait le choix comme une illusion. Selon Vince dès lors que nous avons un objectif clair, le nombre d’options qui nous est offert est limité. Pour lui les gens se trompaient en croyant qu’ils pouvaient faire tout ce qu’ils voulaient et atteindre leurs objectifs.

C’est une illusion car en réalité atteindre ses objectifs requiert de faire un certain nombre de choses et d’en abandonner d’autres. A l’époque Vince Carter avait 37 ans et il expliquait que pour pouvoir continuer à jouer à un tel niveau, il a dû arrêter de faire des slams dunk car cela abimait ses genoux, il a dû arrêter de manger des fast-food après les matchs et il faisait de la musculation tous les jours.

Sa réussite en tant que basketteur et sa popularité prouvent que Vince Carter avait raison. Si nous sommes vraiment déterminés à devenir celui que nous voulons, tous nos choix doivent refléter notre objectif. Celui que nous sommes aujourd’hui est le résultat des choix que nous avons fait dans le passé.

Trop de personnes n’ont pas d’objectifs de vie ou ne réfléchissent pas à celui qu’ils aimeraient devenir. Ces personnes suivent alors leurs passions pour les plaisirs immédiats, évitent les choix difficiles ou suivent ce que font les autres et finissent par vivre dans le regret.

Il est donc vital de savoir qui l’on veut devenir et quelles sont nos valeurs pour effectuer de meilleurs choix.

Une fois que vous avez défini clairement vos objectifs et les valeurs qui sont importants pour vous, les choix à entreprendre deviennent limpides car vous avez un critère de décision.

Steve Job nous éclaire par cette phrase :

Se souvenir que je serai bientôt mort est l’outil le plus important que j’ai jamais rencontré pour m’aider à faire les grands choix de la vie. Parce que presque tout – toutes les attentes extérieures, toute fierté, toute peur d’embarras ou d’échec – ces choses tombent juste devant la mort, ne laissant que ce qui est vraiment important

La perspective de notre mort nous nous fait voir ce qui est réellement important pour nous, le but de notre vie.

Dès lors que nous connaissons notre objectif de vie et nos valeurs le nombre d’options qui s’offrent à nous devient restreint car tout le reste ne nous servira pas à vivre comme nous le voudrions. Vous n’aurez plus à hésiter entre plusieurs options car vous savez immédiatement quel choix vous aidera à accomplir vos objectifs.

 

Devenir plus fort émotionnellement en apprenant à faire des choix difficiles

Être capable de résister aux tentations à court terme, et savoir leur préférer les profits à long terme, tel est le secret non seulement de la richesse, mais de la civilisation même. Roy Baumeister

Céder aux plaisirs immédiats ou à la facilité réduit notre capacité à faire des choix difficiles dans l’avenir. Plus on cède à une chose, plus il sera facile de céder à nouveau. Le Dr Roy Baumeister a montré que notre volonté est comme un muscle, moins on l’entraine moins on pourra l’utiliser pour faire des choix et résister aux tentations.

Ainsi pour apprendre à faire de meilleurs choix en musclant sa volonté il faut tout simplement commencer à faire de meilleurs choix. C’est un cercle vertueux. Au début cela risque d’être difficile. Cette petite voix dans notre tête va nous demander de céder.

Mais il faut penser à celui que l’on veut devenir pour pouvoir tenir et résister. Nous pouvons commencer par faire des choix faciles et relever la barre petit à petit:

Si vous voulez manger plus sainement commencez par prendre un fruit à la place des desserts sucré ou à manger une salde le soir

Si vous voulez vous mettre à l’écriture vous pouvez écrire 10mn par jour

Si vous voulez faire plus de sport faites en 20mn par jour

Petit à petit vous allez entrainer votre volonté, et affirmer votre caractère en vous renforçant émotionnellement et votre identité mentale commencera à changer. Une fois que votre identité mentale a changé faire le bon choix devient inhérent à votre personnalité et c’est cela que nous aimerions tous atteindre.

Être courageux et croire en l’avenir

Que vos choix reflètent vos espoirs et non vos peurs. Nelson Mandela

Rien ne peut garantir que nous allons réussir à atteindre nos objectifs. Mais  nous pouvons mettre toutes les chances de notre côté. Choisir de différer le plaisir, de manger le crapaud, de suivre sa propre voie est le meilleur moyen de vivre une vie épanouie. Cela demande de ne pas écouter son entourage, la société, la mode et d’écouter sa voix intérieure.

Cela demande surtout du courage. Refuser une option séduisante au profit d’un avenir incertain est une vraie preuve de courage et de foi. Rejeter ses addictions, ses habitudes passées et la personne que nous étions pour devenir quelqu’un de meilleur à travers nos choix est difficile et courageux.

Malgré le doute et l’hésitation, nous devons faire ce qui est le mieux pour nous et avec le temps nous prendrons de plus en plus de décisions courageuses.  C’est dans ces instants de décision qui ne durent parfois que quelques secondes, que nous devons nous affirmer, être courageux et faire le bon choix.

Ce n’est pas grave si le choix difficile que nous avons fait ne porte pas ses fruits dans le futur, le plus important c’est que nous avons agi courageusement et que nous serons fiers de ce que nous avons fait. Ainsi nous serons heureux peu importe le résultat.

 

Conclusion

Votre vie change au moment où vous prenez une nouvelle décision, congruente et engagée. Tony Robbins

Avec votre journal personnel, réfléchissez à ces questions importantes :

Quels sont vos objectifs et vos valeurs, qui voulez vous être dans 5 ans ?

Quels sont les choix que vous avez fait dans le passé qui vous ont conduit là où vous êtes aujourd’hui ?

Est ce que votre vie est en phase avec vos objectifs et vos valeurs

Quelles décisions devez vous prendre pour que votre vie reflète vos ambitions et vos valeurs ?

Quelles actions devez vous arrêtez ?

Malgré la multitude d’options que nous avons, seul un petit nombre nous sont réellement bénéfiques. Nous choisissons très souvent les options faciles, les raccourcis, qui ne nous demandent pas d’effort. Nous risquons de mener une vie où nous n’aurions pas exploiter toutes les possibilités qui s’offrent à nous.

Notre génération a besoin d’apprendre à Décider mot qui signifie littéralement  « tuer les autres options ». Décider ou choisir demande de savoir quelle vie nous voulons mener, quelles valeurs nous voulons défendre et celui que l’on veut devenir. Nous devrons également avoir une volonté de fer et pouvoir résister aux tentations.

Et nous devons surtout être courageux pour choisir un futur incertain mais qui nous fait rêver plutôt qu’un présent attirant qui n’aboutirait qu’à des regrets. Lorsque nous faisons un nouveau choix, qui n’est pas dans le but d’obtenir la gratification immédiate, la sécurité ou la validation sociale, nous créons une voie inexplorée de notre vie.

Nous définissons nos choix puis ses choix redéfinissent notre destinée. Ce que nous ignorons c’est que lorsque nous choisissons d’agir courageusement et avec foi, des forces divines inconnues se mettent également en marche dans l’unique but de nous soutenir. Comme le disait Ralph W. Emerson:

Une fois que vous avez pris une décision, l’univers collabore  pour que vous y arriviez.

Dès lors vous verrez des choses extraordinaires se produire.

 

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.